LAB D’INNOVATION DIGITALE SURICATS

LA SAGA DU SURI-ROBOT EPISODE II :
La structuration du projet

stephanie

par Stéphanie

Eleveuse de Robots

suri-robot

Dans une époque où le fait de prononcer l’expression « Intelligence Artificielle » fait tourner toutes les têtes, le collectif a voulu se forger une conviction en explorant en profondeur les différentes typologies d’IA et en les confrontant aux problématiques et aux limites des usages humains.

Intelligence Artificielle et Robot : quels cas d’usage pour notre expérimentation?

Pour démarrer sur de bonnes bases, les membres du Lab ont travaillé ensemble – ou devrais-je dire « hybridé ensemble » – à la définition des thématiques et des cas d’usages pouvant être traités par le SuriRobot. Ensuite, ces demandes ont été soumises à l’ensemble du collectif pour une adhésion commune. Le tout en mettant en avant les valeurs qui nous animent : Humain, Curieux, Vivant et Sherpa.

Voici ce qu’il en est ressorti : « L’enjeu du Surirobot est de reconnaître, de traiter et d’interagir avec l’Humain en fonction de ce qu’il peut capter avec le prisme des cinq sens. »

La priorité a été donnée aux sens les plus « simples » à traiter : la vue avec la reconnaissance des visages et des émotions qu’ils véhiculent, puis l’ouïe avec le son/ton de la voix. Les autres sens pourraient être également traités dans un temps plus long.

Une fois ses axes de recherche en poche, Le Lab a pensé la structure de son projet de façon modulaire, comme un jeu de briques à assembler. De cette manière, il est possible de faire travailler plusieurs équipes en simultané sur le Surirobot.

Des cas d’usages de notre robot digital déployés par briques successives et boostés à l’IA

lab-fonctions-sens
Les cas d'usages du SuriRobot organisées en 8 features clés

Le SuriRobot reste avant tout une aventure humaine, qui fait carburer une petite dizaine de consultants Suricats et une quinzaine d’étudiants de tous bords depuis quelques mois. C’est aussi la rencontre de trois univers différents qui travaillent de concert sur cette noble quête : Ecole d’Ingénieur, Université en Science Cognitive, et Ecole de Design.

Passons maintenant aux présentations :

suricats-architecte

L’Ecole d’ingénieur ECE Paris

pilotée par Leila et Samuel, a pour lourde tâche de créer le socle technologique du Surirobot. Equipe : Julien, Thomas, Alain, Thomas, Nicolas, et Fabien

logo-ece-paris
suricats-stagiaire

L’Université Pierre et Marie Curie

pilotée par Jonathan et Loic, traite quant à elle le module de l’analyse des émotions humaines. Equipe : Mouloud , Aghiles et Salim

logo-upmc-paris
lab-marie-curie
suricats-designer

L’Ecole nationale supérieure des Arts Décoratifs

Un troisième module porte sur le design et les usages. Au début de l’aventure, et en attendant de trouver une école partenaire, cette partie a été traitée par les ressources design internes : Chloé et Margaux. L’ENSAD, pilotée par Chloé et Margaux, prendra le relais très bientôt

logo-ensad-paris

Mais où en est l’équipe  ? Rendez-vous à l’épisode 3 : la présentation du SuriRobot lors de notre Meet-up …

Tags:

© SURICATS Consulting 2018 Conseil en transformation digitale

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?